Viols dans ma cité


Youssouf, Youcef, Ronan, Nabil, Renaud, Dilek... 13 Racailles blacks blancs beurs s’enculent, se défoncent le cul, et se sperment dessus dans les caves de la cité. Pas de pitié pour qui traine dans les caves la nuit, ici on parle viols, enculages en force, sperme avalé et culs défoncés. Et quand Youcef gueule à Dilek que la cave est déjà prise et qu’il aille s’enculer Renaud ailleurs, le ton monte rapidement...Un film de cul qui devient vite un reportage sur les nuits chaudes dans les caves. A moins que ce soit le contraire.Les caves de ma cité est le premier film de Costla Prod.13 acteurs hors normes, magnifiques, deux ans de travail méticuleux, une intensité sexuelle rarement atteinte, des mises en situations inédites et réalistes, un soin du détail jamais vu auparavant, un ton unique et totalement décalé, ainsi que la violence sexuelle qui se dégage de chaque scènes, font de cet ovni un porno d'une très grande justesse, une petite bombe, qui surprendra vraiment les amateurs de films éthniques et urbains. Les caves de ma cité est un putain de film, une petite merveille. Scotla a voulu surprendre, en refusant toute facilité et tous les faux clichés habituels. Le résultat est à l'opposé des films de caves classiques. Tout sonne vrai, tout est vrai. Pas de surenchère, pas de ridicule, pas de faux clichés, juste la vraie vie des cités et des caves, des rebeux et des racailles qui les utlisent la nuit.





Séquences de ce DVD déjà disponible en VoD


violsdansmacite-sc01-03

Hé le kosbla qu’est-ce tu cherches ? Elle est par là la sortie de la cave, dans mon falzar, 23 cm de sortie bien épaisse. Vas-y, touche-la, suce-la, avale là. Bouffe ma queue j’te dis, putain Maxxime tiens la cette pute. Vaz y suce mon pote, suce mon pote, suce j’te dis. Putain Maxxime tiens le mieux qu’ca. Putain Kosbla tu vas dérouiller. Maxxime et Marvin ont un point commun, 20 cm au garrot, et pour Amadou, perdu dans les caves, et qui cherchait une sortie qu’il ne trouva jamais, ça a fait mal, très mal. Violé par líun, enculé par l’autre, défoncé par tous les trous, spermé foutré Amadou gueule pour rien, lâche moi, mais quelle importance, dans les caves de ma cité personne ne t’entend crier.

violsdansmacite-sc01-08
violsdansmacite-sc01-02
violsdansmacite-sc01-04
violsdansmacite-sc01-11
violsdansmacite-sc01-01

Tags : Made in FranceJeunes mecs twinksCaves, citéBlacks, metisBlack et blancMulti-ethniqueEjac facialePartouzes gayA l'afficheTop vidéosCostla Prod DVD: Viols dans ma cité Durée : 16'





violsdansmacite-sc06-15

Bordel, c'est jour de chance pour Jérémy. D'ailleurs il n'en revient pas. Le magnifique black qu'il a ramené chez lui se laisse faire, se laisse toucher, se laisse déssaper, branler, sucer, même embrasser! Enfin embrasser un peu, pas trop quand même. Jeremy n'en revient pas, il suce, pire même le blakoss suce. Alors Jeremy lui bourre la gueule ! Avant de se faire lui-même bourrer le cul. Et quand je dis bourrer le cul, le blackoss y va vraiment à fond. Youssouf ne fait jamais rien à moitié. On ne sait plus qui est le violeur finalement dans cette scène. Peut-être celui qui bouffera de la jute au final, mais lequel ?

violsdansmacite-sc06-16
violsdansmacite-sc06-13
violsdansmacite-sc06-12
violsdansmacite-sc06-03
violsdansmacite-sc06-07

Tags : Made in FranceJeunes mecs twinksBlacks, metisBlack et blancMulti-ethniqueCostla Prod DVD: Viols dans ma cité Durée : 19'