Ecris une histoire gay de ta life et gagne des tickets gratos pour mater les videos !

L'apprentissage d'obéissance

Bonjour a tous, Cette histoire est une histoire vraie qui m'est arrivee il y a quelques annees. Je m'appelle T. , a l'epoque j'avais 18 ans, 1m90, assez maigre, style un peu intello/bourge, des cheveux brun un peu long et imberbe. J'etais 100% hetero a ce moment. Je participais a une association de qui faisait decouvrir la voile a des mecs de la banlieue de Blois. On les emmenait en bord de Loire et on leur faisait decouvrir different type de chose: planche a voile, catamaran , etc... J'etais le plus jeune des membres de l'association, j'avais ete selectionne pour mon niveau de maitrise de la voile. Cette histoire est arrivee lors de la seconde session, celle d'aout.Un nouveau groupe etait arrive. Ils etaient encore plus turbulent que les premiers. Il y avait notamment 3 renois qui foutaient le bordel: Salah, Souleymane et Aristide. On s'etaient deja accroche durant une sortie sur le fleuve parce qu'ils respectaient pas ce que je disais. Ils disaient: "On est plus vieux que toi, d'ou tu donnes des ordres! C'est toi qui devrait obeir." Une jour ils y avaient meme eut une phrase du genre: "Tu vas voir, un jour on te rappellera quelle est ta place" Quelques jour apres, nous avions un cours sur la planche a voile. Tout le monde etait sur la sienne mais, les trois avient, bien sur, disparu. Je laisse donc les autres du groupe faire l'activite et je pars a la recherche des fugueurs en planche. Je remarque 3 planches deposees sur une petite plage sur une "ile" au milieu de la Loire. Il y en a plusieurs de ce type a cette endroit. J'etais sur qu'ils etaient la pour pas participer et sans doute pour se fumer des bedos. L'ile etaient pas grande , mais assez touffue. Impossible d'en voir le centre en naviguant autour. Je descend donc de ma planche et la ramene sur la plage egalement. Je commence a m'enfoncer sur l'ile et je decouvre un endroit avec des serviettes etendues sur le sol, des restes de joints, et 3 sacs a dos. Pas de signes. J'entends une voix alors derriere moi: "Enfin, tu en a mis du temps pour arriver, on pensait pas que tu tomberais dans le panneau!" Jeme retourne et je vois les 3 renois, en maillot de bains et converses derriere moi. J'avais jamais remarque a quel point ils etaient muscles et bien dessines. J'ai soudainement eu peur: "Les gars, vous allez pas me tabasser, c'est pas une bonne idee, tout le monde saura que c'est vous!" Salah, le plus fonce des 3, un malien de 2m bien muscle me repondit avec un sourire: "Non t'inquiete, ca c'est entre mec qu'on fait ce genre de truc, nous on va t'apprendre a rester a ta place de femelle!" "Mais je suis pas une fille!" "Tous les petits bourges blancs sont des femelles!" Ils se sont avance vers moi et m'on saisit a deux par les bras, et m'ont forcer a m'agenouiller devant Salah. Le malien a sorti une enorme bite de 20 cm de son maillot et avant que je puisse hurler, me 'a enfoncer dans la bouche. "Suce sinon on te tabasse!" Devant la menace je me suis sentit oblige et j'ai commencer a sucer ce baton noir au gout de sel, de foutre et de male. Et etonnament, j'aimais ce gout et cette sensation. Je me mis donc a le faire avec plus d'enthousiame et Salah dit: "Putain, il aime ca le PD, je vous vais dit que c'etait une femelle. Lacher le" Les deux autres me lacherent et le commencais a caressser les couille de mon maitre malien tout en les sucant. Les deux autres, jaloux, commencerent a sortir leurs bites et Souleymane me pris violement la tete pour m'eloigner de Salah et m'enfonver son dard Mauritanien dans la bouche. Il poussait des rales de plaisir a chaque va et viens puis, l'Ivoirien, Aristide, me presenta sa queue a sucer aussi. Salah regardait mes deux autres maitres se faire sucer par alternance et il fit le tour et me matta le cul: "Ca doit etre bon la dedans" J'ai eu un mouvement de recul pour lui repondre que j'avais jmais fait ca et que j'avais peur, que je ne voulais pas, mais Souleymane interrompit le debut de ma phrase en m'enfoncant sa bite a nouveau dans la gorge: "Ta gueule sale pute, on fera ce qu'on veut. Les ordres c'est nous qui les donnons et toi tu la ferme. Tu faisais ton malin, maintenant tu la ferme et tu prends." Salah etai entrain de fouiller un sac. Il sorti une grosse boite de capote et en enfila une. Il vint vers moi edt desscendit mont short de bain avant d'observer mon cul un moment de le malaxer, le toucher. Puis il me donna une impulsion dans le dos et je du me rattraper sur mes mains. J'etais maintenant cul nu et a 4 pattes sur le sol. Il n'attendit pas un instant et s'enfonca d'un seul coup alors qu'Aristide tentais d'etouffer mes cris avec sa queue. J'eu tres mal et Salah montra bien qu'il s'en foutait. Ses couilles tapaient sur les miennes, je sentais la peau de son ventre contre mon cul a chaque coups ou il s'enfoncait en moi a fonds. Aristide a eut peur pour sa queue car je commencais a serrer les dents. Il pris donc uen des servitte et bricola un baillon avec. Souleymane sortie un des boutes (une corde pour bateau) qu'ils avaient voler le jour avant et alors que Salah se retirait, ils m'attachere les main dans le dos. Je me suis retrouver attacher, baillonner, la tete contre une servitte au sol, le cul nu et ouvert vers le ciel. Et, durant au moins 2h, ils ont pris leur tour a m'enculer les uns apres les autres. La douleur etait devenue du plaisir et j'adorais les sentir dans me petit cul.J'ai jouis plusieurs fois sans meme pouvoir me toucher. Au bout d'un moment, il m'ont relver a genoux et ils m'on enlever le baillon avant d'ejaculer sur ma face et de m'enfoncer leurs bites pleines de sperme dans la bouche. "Si tu dis quoi que ce soit sur ca, on te creve ok?" Salah venait de parler. J'ai jamais parler de ca aux autres , ni des autres fois ou Salah, Soul et Aristide m'on baise sur un catamaran ou dans le local pour les voiles.